B. H

Des sources proches des services de l’APC d’Aïn El Kerma, ont révélé que le registre des naissances concernant les personnes nées en 1989 a disparu du service d’état civil dans des circonstances toujours inconnues. Selon nos sources, « les services habilités n’ont pas déposé de déclaration de perte malgré que le registre est une pièce officielle administrative et judiciaire.». Selon les mêmes sources, « La disparition du registre des naissances de 1989 a été découverte par des employés du service de l’état civil qui voulaient vérifier des données. ». Ces employés ont alerté le chef du service qui a ordonné une fouille croyant que le registre a été déplacé ou mal classé. Les recherches s’étant avérée vaines, le président de l’Assemblée populaire d’Ain El Kerma a été alerté. Signalons que le registre des naissances est utilisé dans l’enregistrement des mariages et des décès qui doivent à leur tour être retranscrits dans les extraits des naissances.