B.H

Les éléments du groupement territorial de la gendarmerie nationale relevant de la brigade de la commune El Ançor, ont ouvert une enquête approfondie à la lumière de la disparition des registres relatifs à la régularisation et mise en conformité des constructions selon la loi 08/15. Selon nos sources, 04 responsables de la commune dont le SG de l’Assemblée populaire Communale, le premier à avoir donné l’alerte sur la disparition des registres, ainsi qu’un vice P/APC qui a déjà présidé la commission de l’urbanisme et de la construction, ont été convoqués par les services de la gendarmerie nationale dans le cadre de cette enquête. La disparition des registres suscités a été découverte lors d’une séance d’étude des dossiers de régularisation et de mise en conformité dans le cadre de la loi 08/ 15. Sachant que 480 dossiers sont déposés au niveau du service de l’urbanisme de la commune El Ançor.