Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a mis en exergue jeudi depuis Béchar le souci de l’Etat d’assurer le développement des régions du Sud, y compris les zones d’ombre qui jouissent de tout le soutien financier et matériel, saluant à ce propos les efforts consentis au niveau local à l’effet de concrétiser les différents projets du secteur.
Dans une déclaration au niveau de l’Ecole primaire “Cherifi Hocine” dans la Zone Bleue à Béchar, au terme de sa visite dans les wilayas de Djanet, Béni Abbes et Béchar, M. Belaabed a souligné le souci des hautes autorités du pays d’assurer le développement des régions du Sud, y compris les zones d’ombre qui bénéficient de tout le soutien financier et matériel, se félicitant dans ce sillage des efforts déployés au niveau local en vue de concrétiser les différents projets du secteur et de mettre en œuvre les décisions et les recommandations visant à relancer l’école algérienne. Evaluant la visite qu’il a effectuée dans les wilayas susmentionnées à l’occasion de la nouvelle rentrée scolaire, le ministre a exprimé sa satisfaction quant aux conditions réunies pour assurer le succès de l’année scolaire, affirmant qu’il n’a constaté aucun manquement à la gestion ou d’équipement dans tous les établissements scolaires qu’il a visités. M.Belaabed a en outre souligné “la prise en charge de tous les nouveaux dossiers au titre de l’actuelle année scolaire, soit en termes de mise en œuvre des décisions du Président de la République en ce qui concerne l’enseignement de la langue anglaise en troisième année primaire4, ou de disponibilité du manuel scolaire ou des tablettes électroniques, voire même l’encadrement”.
“Toutes les mesures inhérentes à l’acte éducatif ont été mises en œuvres, ce qui constitue un indicateur positif de la réussite de la rentrée scolaire”, a-t-il soutenu. M.Belaabed a également évoqué l’allocation de solidarité et la cantine où il a mentionné les efforts déployés pour en faire profiter les élèves habitant les zones éloignées, et ce, dès le premier jour de l’année scolaire, relevant que l’Etat a consacré les affectations financières suffisantes à la promotion du développement dans les wilayas du sud. Le ministre de l’Education nationale avait donné, mercredi dans la wilaya de Djanet, le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2022-2023.
Lors de ses visites dans les wilayas de Timimoun, de Beni Abbes et de Béchar, M. Belaabed a visité nombre d’établissements éducatifs primaires, où il s’est enquis de l’enseignement de l’anglais pour la première fois au profit des élèves de la 3e année primaire, inaugurant, en compagnie des autorités locales, des écoles primaires et des collèges, mis en place dans le but de remédier à la surcharge des classes.
Cette année scolaire est marquée par le retour au système d’enseignement habituel, après deux ans d’organisation exceptionnelle imposée par la pandémie de Covid-19, l’introduction de la langue anglaise pour les classes de 3e année primaire, outre la prise de mesures devant alléger le poids du cartable scolaire, et ce en application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, mais aussi l’équipement de 1.629 écoles en tablettes et livres numériques.
Parmi les mesures décidées, figure l’utilisation d’un deuxième exemplaire du manuel scolaire “Kitabi” (mon livre) pour les 3, 4 et 5e années primaires.