R.L

Les éléments de la police relevant de la 5ème sûreté urbaine, ont avorté une opération de vente de 13.800 comprimés psychotropes de marque Prégabaline 300 mg en démantelant un réseau de trafic de stupéfiants composé de 3 individus âgés entre 36 ans et 45 ans, des récidivistes ayant déjà purgé des peines de prison pour trafic de stupéfiants. Cette importante opération a permis entre autres la saisie de trois voitures et une moto, utilisées dans le transport de la drogue dans ce trafic, ainsi qu’une importante somme d’argent. Cette affaire a été traitée par lesdits services de police suite à des informations faisant état des activités des mis en cause. Les enquêteurs, ont réussi en premier lieu à identifier un des mis en cause qui écoulait ces stupéfiants au niveau d’un quartier populaire. Poursuivant leur enquête et après l’établissement d’un plan d’intervention, les services de police ont procédé à l’arrestation d’une personne à bord d’une voiture de marque « KIA Picanto ». La fouille de ce véhicule a permis de saisir cette importante quantité de psychotropes, dissimulée sous le siège arrière de la voiture. Les autres membres de ce réseau, lesquels blanchissaient l’argent de ce trafic en achetant des biens immobiliers, véhicules et motos, ont été écroués à leur tour après avoir accompli toutes les procédures légales représentées pour obtenir l’autorisation d’une extension de compétence. Pour couvrir leur crime, ils ont même procédé à l’ouverture de comptes bancaires en monnaie nationale et en devises. Les mis en cause comparaîtront devant le magistrat instructeur, pour répondre des chefs d’accusation d’association de malfaiteurs, blanchiment d’argent, contrebande internationale, transport, stockage, importation, et commercialisation de substances psychotropes.