O.DEGUI

Le premier président de la Cour suprême et représentant du ministère de la justice Mr Mamouni Tahar a procédé ce dernier dimanche, à la cour de Justice dans la capitale des Zianides, à l’installation de Mr Azzedine Benchehida dans ses nouvelles fonctions de président de la cour de Tlemcen, en remplacement de M. Boukhorsa Youcef, muté à la wilaya de Tiaret. Pour Boukhorsa Youcef , il s’agit d’une promotion, puisque jusque-là, il exerçait les fonctions de vice-président près la cour de Tlemcen. La cérémonie officielle d’installation du nouveau président de la cour s’est déroulée en présence de Mr le wali de Tlemcen, des autorités locales, des différents corps de sécurité, des magistrats et des avocats. Au cours de la même cérémonie, le premier président de la cour suprême Mr Mamouni Tahar a souligné que « ces nouvelles nominations s’inscrivent dans le cadre d’un mouvement décidé par le Chef de l’Etat afin de donner au secteur de la justice une nouvelle dynamique qui répond aux exigences de cette mission sensible notamment durant cette période». Le représentant du ministre de la justice et garde des sceaux a, entre autres, indiqué que le nouveau responsable qui a occupé divers postes dans le secteur de la justice a “brillé par sa compétence et son sérieux dans l’accomplissement de sa tâche”, ajoutant que “la lutte contre la corruption et la l’injustice figurent parmi les priorités du mouvement opéré dans le secteur de la justice». Ce mouvement, a-t-il conclu, vise également à “réinstaurer la confiance entre la justice et la société et permettre à ce secteur sensible de se moderniser pour jouer pleinement son rôle». En effet, ce mouvement partiel dans le corps des présidents et procureurs généraux près les cours de justice qui a touché plusieurs wilayas, a concerné la mutation de neuf (9) présidents de cours de justice et de dix (10) procureurs généraux, outre la promotion de dix-huit (18 ) juges au poste de présidents de Cours de justice ou de Procureurs Généraux, en sus de cinq (5) cadres du secteur de la Justice appelés à occuper d’autres fonctions et des fins de fonction pour quatorze (14) présidents de Cours et quatre (4) Procureurs généraux.