Boualem Belhadri

Le plan de la circulation routière, de la ville d’Ain Temouchent, est de nouveau sur la table de discussion des élus locaux. Il semblerait que cette fois ci c’est la bonne, les choses ont l’air de bouger dans la bonne voie et des assurances ont été données pour entamer l’étude du nouveau plan de la circulation dans les meilleurs délais. Cet instrument tel que pensé propose des solutions à des problèmes maintes fois posés aux anciens élus locaux. Les solutions préconisées envisagent l’ouverture de nouvelles trames dédoublées, des ronds-points, des élargissements des artères à grand trafic routier, la réalisation de trémies à proximité des rond-point de la nouvelle ville et au niveau de la sortie du pont Boulevard Mohamed Boudiaf. Pour l’éradication des points noirs, il est prévu la création d’ouvrages d’art pour agencer les cités et quartiers de la ville.