H. Hamouda

La commune de Sidi ben Yebka, connaît depuis quelques mois une activité accélérée dans la prise en charge des préoccupations citoyennes et l’amélioration du cadre de vie. Des projets à l’arrêt depuis plusieurs années, ont été relancés et même une opération de distribution de logements y a été enregistrée. On notera l’attribution de 10 logements sociaux au niveau de la cité des 200 logements en attendant la remise des clés de dizaines d’autres logements, ajoutant à cela la relance du projet de réhabilitation du réseau d’assainissement qui va résoudre le problème de débordement des eaux usées dans les nouvelles cités.
Le maire de cette commune a indiqué que la commune a donné son aval pour le lancement du projet de réhabilitation de trois établissements scolaires avec la prise en charge des espaces verts, la remise à niveau du matériel scolaire et des travaux de ravalement de façade et de peinture et cela malgré le budget très serré dont dispose la commune, sans parler, poursuit-t-il, du projet de réhabilitation de l’éclairage public avec un taux de réalisation de 90 % et la couverture de pas moins de 10 zones rurales qui ont souffert pendant plus de 10 ans de l’obscurité.
La wilaya approuve le projet d’un échangeur sur la route d’El Mhadjar
Le président de l’assemblée populaire communale de Sidi Ben Yebka, a révélé que la wilaya d’Oran a approuvé récemment le projet de réalisation d’un échangeur sur la route d’El Mhadjar, ce tronçon routier, ayant suscité, poursuit-il, l’indignation des habitants de la région à cause de la pollution et les poussières qui émanent de cette piste dus au trafic routier très dense, notamment le passage de pas moins de 500 camions poids-lourds quotidiennement, et l’implantation de 25 entreprises de fabrication de produits de construction et bâtiment. Une réalisation qui va sans doute ravir la population locale et mettre fin à des années de souffrance à cause de la pollution. Dans la commune de Sidi Benyebka a été également donné le coup d’envoi du projet de réalisation d’un rond-point entre Sidi Benyebka et El Mohgoun, un projet inscrit dans le but de lutter contre les accidents de la circulation dans ce tronçon routier. Selon le maire de cette commune, « Une enveloppe financière de l’ordre de 650 millions de cts a été consacrée à la réalisation de ce projet ».