Fatima B.

De retour de vacances méritées, Said Sayoud, le wali d’Oran, a repris la main hier, lors d’une réunion de l’exécutif tenue au siège de la wilaya. Le wali qui semble ne pas avoir perdu de vue Oran durant son absence, a pointé du doigt les tracas des Oranais depuis la fin des J.M, en premier lieu le retour de la saleté à travers la daira d’Oran et Es-Senia. Il a donné des instructions pour poursuivre les travaux de nettoyage, exigeant de l’Epic Oran Propreté pour intensifier les opérations de ramassage des ordures ménagères.
Le wali a sommé les directeurs de l’exécutif et autres responsables de garder le même rythme de travail que durant la préparation des Jeux Méditerranéens. Il les a également instruits de poursuivre les travaux d’aménagement sur l’ensemble du territoire de la wilaya. EPIC Oran Vert, a été pour sa part instruite pour intensifier les opérations d’arrosage des espaces verts et l’Ermeso pour veiller à la maintenance de l’éclairage public. Le dossier du logement a été abordé par M.Said Sayoud qui sait que les mal-logés, attendent la rentrée sociale pour être enfin pris en charge. Dans ce chapitre le wali a donné des instructions aux chefs de daïras et présidents d’APC pour préparer les listes des bénéficiaires de logements sociaux. S’agissant de l’opération de recensement des habitants du vieux bâti, il a préconisé d’étudier les dossiers des habitants des immeubles en péril ceux classés dans la case « rouge », pour procéder à leur relogement. Le wali ne pouvait pas mettre sur la table des discussions le dossier du relogement sans aborder le cas des victimes du dernier séisme ayant touché la zone d’Arzew. Il a ainsi instruit d’intégrer les familles victime du séisme dans la liste 300 logements du quartier Ben Boulaïd pour les reloger dans les plus brefs délais. Le wali a également instruit le chef de la daira d’Ain El Turck et les maires de Mers El kebir et El Ançor pour activer la distribution des logements sociaux. Pour la rentrée scolaire, le wali a instruit le directeur de l’éducation et les présidents des assemblées populaires communales à remédier à toutes les insuffisances au niveau des établissements scolaires et à les équiper des moyens nécessaires avant la rentrée scolaire 2022/2023.