La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a déclaré dans la nuit du jeudi à vendredi à Batna qu'”un nouveau cahier des charges, est en cours d’examen, pour la définition des missions des commissaires de festivals ainsi que les modalités de leur fonctionnement” .
En réponse aux questions des journalistes en marge de l’ouverture de la 42e édition du Festival culturel international de Timgad à Batna, la ministre a rappelé l’annonce, avril dernier, du calendrier de tous les festivals nationaux, internationaux et locaux adoptés au niveau du ministère de la Culture et des Arts.
Accompagnée du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi, Mme Mouloudji a déclaré: “Nous avons donné une autorisation pour organiser tous les festivals, à l’exception de 10 festivals”, ajoutant “nous avons entamé des procédures pour la régularisation de ces dossiers”. Elle a révélé dans ce sens le recouvrement de 50 millions DA dans deux mois de 4 festivals qui ont accumulé des dettes entre 2015 et 2018″.”Nous examinons actuellement la possibilité du suivi et d’accompagnement d’autres festivals endettés afin de leur trouver des solutions avant de d’examiner la nomenclature des festivals”, assure-t-elleLa ministre a estimé qu'”un festival réussi n’est pas un festival auquel est attribuée une importante enveloppe financière, mais plutôt celui qui a une valeur culturelle et intellectuelle et notamment des objectifs prédéfinis”.L’ouverture de la 42e édition du Festival culturel international de Timgad a été interrompue en raison d’un problème technique.