Younes Zahachi

Pendant que tous les services sécurité s’occupent à garantir la sécurité aux citoyens et aux estivants, le vandalisme et le pillage prolifèrent à travers la wilaya de Mostaganem. Ces derniers temps, des individus tentent de s’enrichir en volant des vannes, couvercles d’avaloirs, tout ce qui est en fonte, à portée de main et vendable. Avec des camionnettes du type « Chanya ….» et à partir de l’arrière ils soulèvent vannes, avaloirs, poteaux à chaines des bords de rues sensible, rails de chemin de fer, bancs publics en fonte …etc., au moyen de crochet fait pour l’occasion et parfois c’est à coup de massue qu’ils abattent une partie de l’ouvrage pour le récupérer ensuite. Les techniques utilisées par les pillards de métaux divers semblent êtres bien rodées avec le temps puisqu’ils réussissent la plus part du temps à s’emparer facilement de leur butin et à déguerpir très rapidement. Ce phénomène de vols a pris une dimension inquiétante, mettant en danger la sécurité des piétons tout en causant des dommages financiers énormes à la commune, outre le fait de donner de la laideur aux lieux impactés par le pillage du mobilier urbain de la ville et ses abords. Les Mostaganémois, interpellent les autorités concernés à prendre des mesures efficaces avec les moyens qu’il faut pour mettre un terme à ce pillage qui a pris l’allure d’un fléau.