Des tentatives d’introduction d’énormes quantités de drogue s’élevant à plus de 11 quintaux de kif traité par les frontières avec le Maroc ont été déjouées par des détachements combinés de l’Armée nationale populaire (ANP) au cours de la période du 22 au 28 juin, indique un bilan opérationnel rendu public mercredi par le ministère de la Défense nationale (MDN).

Ainsi des détachements combinés de l’ANP “ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité, au niveau des territoires des 2ème et 3ème Régions militaires, 30 narcotrafiquants et ont déjoué des tentatives d’introduction d’énormes quantités de drogues à travers les frontières avec le Maroc, s’élevant à 11 quintaux et 53 kilogrammes de kif traité”, précise la même source.

“Dix-neuf (19) autres narcotrafiquants ont été arrêtés en leur possession 44 kilogrammes de la même substance et 173.221 comprimés psychotropes lors de diverses opérations exécutées à travers les Régions militaires”, ajoute le communiqué.