R. L

Depuis ce dernier mardi, le Musée Ahmed Zabana ne désemplit pas où il est convié à un voyage à travers l’histoire des monnaies anciennes des pays participant aux Jeux Méditerranéens d’Oran 2022, à l’occasion d’une exposition qui fera certainement la joie des collectionneurs.
Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire du recouvrement de l’indépendance nationale et de la fête de la jeunesse, comprend des photos reproduisant dix-huit pièces conservées au sein de cet établissement muséal, dont deux en cuivre et en argent frappées dans les années 1823 et 1840, datant de la période de l’Emir Abdelkader.
Le visiteur de cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 5 juillet prochain, découvre ces monnaies, qui datent du 18e siècle, pour certains pays participant à cette manifestation sportive, comme l’Algérie, la Tunisie, la Libye, la Syrie, le Liban, l’Egypte, la Turquie, l’Espagne, le Portugal, la France et la Grèce, ainsi que Saint-Marino, l’Albanie, la Serbie, la Principauté de Monaco et d’autres.
A ne pas rater pour les visiteurs adeptes de ressourcement dans les fins-fonds de la riche histoire de la Méditerranée.