La Cour d’Alger a condamné ce mercredi, à 4 ans de prison ferme, l’ancien ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar, poursuivi dans des affaires de corruption notamment pour dilapidation de deniers public et falsification de documents officiels, lorsqu’il était wali de Mostaganem.

Les peines prononcées en première instance par le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) contre l’homme d’affaire Tarek Kouninef, Fares Sellal (fils de l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal) et l’homme d’affaire Abdelmalek Sahraoui, ont été réduites de 3 à de 2 ans de prison ferme.

Les accusés ont été poursuivis, pour falsification de documents officiels, dilapidation de deniers public, octroi d’indus avantages et détournement de terres de leur vocation agricole.