F.B

Durant ces derniers jours la rumeur a circulé à Oran d’un arrêt total de la circulation automobile notamment du transport en commun durant les jeux ce qui a commencé a perturbé les oranais. Ceci n’est qu’une machination de ceux qui veulent perturber le déroulement des jeux. En fait, la direction des Transports a élaboré un plan de circulation spécial pendant les Jeux Méditerranéens, destiné au comité d’organisation de cet événement, qui comprend le déplacement des délégations officielles et sportives et de leurs accompagnateurs qui n’exclu nullement le mouvement des habitants d’Oran dont le rôle est grand pour la garantir la réussite de cet évènement. Dans le cadre de ce nouveau plan toutes les installations sportives devant abriter les compétitions ont été reliées aux moyens de transport, y compris les taxis, les bus et le tramway. « Des lignes rapides et directes ont été ajoutées aux navettes régulières, avec la mise en place de bus modernes pour transporter les citoyens depuis les lieux d’accueil des voyageurs (gares terrestres et urbaines, etc.) vers les installations sportives, notamment le complexe olympique de Belgaïd (à l’est d’Oran) et le Palais des Sports ” Hamou Boutlelis” à “Ville Nouvelle », a déclaré le directeur des transports de la wilaya d’Oran, M. Hakkas. Par ailleurs, un couloir spécial pour le déplacement des délégations participantes vers les installations sportives concernées par les compétitions a été ouvert au niveau des voies rapides, en plus de relier les grandes agglomérations et les grands pôles urbains, tels que le pôle urbain Oued Tlelat et le pôle urbain “Ahmed Zabana” de Misserghine avec des lignes rapides vers le complexe sportif olympique de Belgaïd. Afin de faciliter les déplacements vers les infrastructures sportives, 110 bus seront mobilisés pour renforcer le service public au niveau du Grand groupement d’Oran, avec l’utilisation d’autres bus des parcs des wilayas voisines.