Les jeux Méditerranéens d’Oran, ont leur impact sur les wilayas voisines à l’instar d’Aïn Témouchent qui a élaboré quatre circuits touristiques pour les hôtes de l’Algérie participants à la 19ème édition des J.M. Selon le directeur du tourisme de la wilaya d’Ain Temouchent, Mohamed Bensaoud, « Ces circuits touristiques allient entre les sites archéologiques et les stations thermale, thérapeutique et balnéaire que recèle la wilaya ainsi que des zones humides et diverses attractions touristiques devant être proposées aux délégations sportives participant aux Jeux Méditerranéens ».
Le secteur a fait appel à des guides touristiques ayant reçu une formation spécialisée dans le domaine pour accompagner les hôtes de la wilaya afin de présenter les différentes atouts touristiques de la wilaya dans un objectif de valorisation du produit touristique national, a signalé M. Bensaoud.
Le premier circuit concerne le village de Masa’a Ben Badis, dans la commune d’El-Maleh, un site qui englobe la zone humide et le site, réputé pour sa production des figues, ses plantes aromatiques et ses produits artisanaux.
Le deuxième circuit est lié à la zone d’Oulhaca qui englobe des monuments historiques datant de la période de Siga, la capitale de la Numidie occidentale au IIIe siècle avant JC, la nécropole royale de Syphax, en plus de la mosquée de Sidi Yâacoub, remontant au VIIIème siècle. Ce circuit fait aussi la promotion du tourisme balnéaire en incluant des belles plages de Rechgoun et Madrid, situées en face de l’île de Rachgoun.
La commune de Hammam Bouhadjar est l’autre destination proposée dans le cadre d’un parcours dédié au tourisme thermal et thérapeutique. Ce circuit permet aux visiteurs de découvrir et de profiter des bienfaits de la station thermale de la ville réputée au niveau national et à l’étranger pour la qualité curative de ses eaux. Des zones pittoresques, situées dans le parc “Petite Cascade” sont également à découvrir.
Enfin, le quatrième circuit touristique est lié à la ville d’Ain Temouchent, connue autrefois sous le nom de Sufat. C’est une destination qui fait la promotion du patrimoine culturel de cette collectivité locale et des vues attrayantes du parc public au centre-ville ainsi que des sites associés à l’ancienne mosquée et mettant en valeur les produits traditionnels à travers des expositions que mettra sur pied la Chambre local de l’artisanat.