O.D

Très active sur le terrain et après des « Portes ouvertes », la direction générale de la protection civile de la wilaya de Tlemcen investit les mosquées de plus de 53 communes pour mener une campagne de sensibilisation et de prévention contre les feux de forêt et les noyades. Pas de répit pour les pompiers quand il s’agit de prévention. Après les « portes ouvertes » et les contacts de proximité, les tuniques bleues ont investi les mosquées de la wilaya pour sensibiliser sur les risques des feux de forêt et de noyade, qui font un «ravage» dés le début de la saison estivale 2022. Ces phénomènes ont pris tellement d’ampleur qu’elles ont recouru également à l’animation de prêches sur ces sujets chaque vendredi dans les mosquées. Le commandant Ali, responsable du service audiovisuel et chargé de la sensibilisation à la direction de la protection civile de Tlemcen, surnommé « l’imam de la Protection civile », a déjà sillonné plus de 25 communes sur les 53 que compte la wilaya pour exécuter la mission d’informer et de sensibiliser. En effet, depuis des mois, il prêche la bonne parole, délivrant comme toujours des discours et conseils préventifs. Il considère qu’une bonne préparation à la gestion de ces risques, est basée surtout sur la compréhension. Ses interventions sur le thème de « la prévention des risques de la saison estivale », ont porté et portent sur les incendies de forêt et des récoltes agricoles, les noyades et également sur les accidents de la circulation qui augmentent durant cette saison. Profitant des heures de prière pendant lesquelles ces lieux de culte sont pleins, le haut gradé expliquera que « cette initiative consiste à faire aux fidèles dans les mosquées des exposés sur les règles de sensibilisation sur les risques des feux de forêt et de noyade notamment dans les plans d’eau ». Pour lui, « c’est idéal pour délivrer notre message aux fidèles afin de leur expliquer ces phénomènes et les sensibiliser dans le respect de la charia ». Afin de mieux faire passer le message, il expose souvent des images chocs de personnes décédées par noyade pour « sensibiliser » et « choquer » les fidèles afin de les pousser à respecter les règles de sécurité et de prévention. L’officier supérieur nous dira également que la campagne se poursuivra «dans d’autres mosquées à travers toutes les communes de la wilaya, grâce à la collaboration du secteur des affaires religieuses ». Cette action s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne de sensibilisation, lancée tout le long de l’année, par la direction générale de la protection civile. L’hiver dernier, l’accent a été mis sur le monoxyde de carbone à l’origine de la perte de nombreuses vies humaines.