Mokhtar. C

Pas moins de huit familles qui résidaient dans des habitats précaires et insalubres dans le périmètre de la nouvelle aérogare d’Oran, ont été relogées ce samedi matin dans des logements décents à Oued Tlelat, et cela pour permettre de dégager les espaces à proximité de cette infrastructure aéroportuaire qui entrera très prochainement en service avant le début des jeux méditerranéens Oran 2022.
Cette opération de relogement, a été supervisée par le Wali Oran Saïd Saayoud, pour libérer les espaces occupés par des habitations précaires qui ont été par la suite démolies avant de lancer l’opération de réhabilitation.
Dans le même cadre, les familles ayant bénéficié de cette opération de relogement ont exprimé leur joie et soulagement après avoir bénéficié de logements décents à Oued Tlelat.
Lors de sa sortie sur le terrain, le wali s’est enquis de la situation à hai Fillaoucen, à l’entrée d’Oran à la suite de l’acte de sabotage qui a eu lieu au niveau du jardin public. Rappelons qu’au niveau de ladite circonscription communale, des individus ont saccagé les grilles entourant cette esplanade, avant de se rendre au quartier de Saint-Rémy, lieu de prédilection pour la revente des déchets ferreux.
Par ailleurs, les services de la commune de Bir El Djir ont procédé à la démolition d’un mur érigé illégalement à hai Bendaoud 2, un mur qui a été déjà démoli par le passé dans l’affaire des villas sans papiers.
À noter que la wilaya d’Oran tente toujours de récupérer plusieurs assiettes foncières et biens communaux qui ont fait l’objet de détournement par certains individus dans le passé.