« Aujourd’hui, je me sens très triste d’apprendre le décès de Billel. Ma peine est encore plus profonde. Le deuil qui touche la famille Benhammouda me touche personnellement. Sid Ahmed Watit, l’ami de Billel qui a péri aussi dans cet accident, est un proche à ma famille. Nous perdons deux jeunes à la fleur de l’âge.
Aujourd’hui est un jour triste pour nous tous ; pour le staff de l’Equipe nationale A’, pour les joueurs et pour toute la famille du football national. C’est le cœur plein d’humilité et de résignation devant la volonté d’Allah que j’accueille cette cruelle disparition.Billel était un garçon merveilleux, un talentueux compétiteur mais avant tout d’une éducation et d’un sérieux exemplaires dont la joie de vivre et de jouer au ballon rayonnaient sur l’ensemble du groupe. Il fait partie de ces sportifs dont les qualités humaines rendent aisé le travail. C’était aussi un international à l’algérienne ; un patriote authentique toujours fier de porter l’écusson de l’Algérie sur son cœur et de défendre les couleurs nationales.Je suis triste. Nous sommes tristes. Mais tellement honorés de t’avoir connu Billel et si fier de t’avoir sélectionné. Tu nous manqueras. Ton sourire nous manquera. Ta bonhomie et ta joie nous manquerons.BilleletcSid Ahmed partent un vendredi. Un jour bénit pour nous musulmans et c’est à l’image de leur pureté, gentillesse et générosité.Aux familles et proches de Billel et Sid Ahmed , je ne peux imaginer toute votre douleur et peine. Je ne peux vous offrir que mes sincères condoléances et vous assurer que nos pensées, les miennes, celles du staff et de tous ses camarades au sein de l’équipe nationale A’ sont avec vous dans cette difficile épreuve. Nous le pleurons tous avec vous. Billel nous manquera énormément à tous. Reposez en paix Billel et Sid Ahmed.Fasse Allah le miséricordieux vous accueille ensemble en son vaste paradis parmi les prophètes et les compagnons. »

« A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons »
Tristement,
Madjid BOUGHERRA