B.M

Le nombre de projets dont le gel bureaucratique a été levé à Ain Témouchent a atteint les trente-six, a-t-on appris de Kahouadji Safa, chef de service des investissements de la locale direction de l’industrie. Sur ces trente-six projets, vingt-sept sont en cours de réalisation et assureront la création de 1.538 postes d’emploi. Ces projets ont été gelés suite à des réserves formulées aux demandes d’autorisation sur l’exploitation des investissements ainsi que les permis de construire. Par ailleurs, les projets autorisés à l’exécution cette année sont au nombre de huit. Ils concernent les secteurs du tourisme, de l’agriculture comme les chambres froides à Hassi El-Ghella et Tamazougha, également des projets relatifs à la production de câbles électriques. Pour permettre à la direction de l’industrie de faciliter la tâche aux investisseurs, une liste des unités productives a été dressée et sera exposée à la prochaine réunion avec les investisseurs retenu. En ce qui concerne la zone d’activités de Tamazoura, qui s’étend sur 205 hectares avec plus de 70 entreprises dont quelques unes étrangères, avait bénéficié d’une opération d’aménagement et de restauration prise en main par le direction des travaux publics pour un investissement total de 35 milliards de dinars.