Les nouveaux nés, deux femelles et un male, ont été mis au monde par la lionne Siri, mascotte du parc et mère en 2021 de deux autres spécimens, a précisé un responsable du parc, visiblement ravi de ces naissances qui vont renforcer l’attraction du zoo, déjà riche de dizaines d’espèces, dont quelques unes rares.

“Les bébés se portent bien. Ils ont été placés à l’écart des enclos, où ils bénéficient de tous les soins notamment pour pouvoir téter tranquillement leur mère et développer les rapports filiaux et d’adoption requis avec elle sans quoi, elle pourrait les rejeter, voire même, les tuer”, a expliqué un responsable du parc.

Il a ajouté que les lionceaux vont rester avec la lionne à l’abri des regards près d’un mois (jusqu’au 20 juin) avant de “venir se faire taquiner et câliner par les visiteurs”.