B.B

Elargir les activités des résidences et complexes touristiques suscite un certain engouement de la part des responsables du secteur du secteur du tourisme d’Aïn Temouchent et des promoteurs et investisseurs dans ce créneau porteur. Les activités nouvelles intégrées à celles du tourisme sont liées aux équipements de la thalassothérapie, de sauna, des crèches, des aires de jeux médicalisées et autres activités annexes comme les plongées et la chasse sous-marines.
Les investisseurs ayant présenté des extensions d’intégration des dites activités nouvelles visent à offrir des opportunités pour les clubs sportifs, tout le long de l’année et pendant les vacances scolaires et universitaires. Certaines résidences touristiques ont déjà été contactées par des clubs sportifs et des directions des oeuvres sociales des sociétés nationales pour formuler des réservations. Cependant tout un autre secteur se profile doucement et sûrement est celui du tourisme chez l’habitant. Cette activité monte crescendo et encourage des propriétaires d’habitations des localités côtières et limitrophes aux sites balnéaires. Cette forme de location de biens n’est point contrôlée par les services publics habilités et pose des préalables en matière de santé public et d’hygiène et de sécurité. Inviter ces propriétaires à s’intégrer dans la nouvelle dynamique d’insertion en matière de développement des capacités d’accueil est la réflexion qui s’impose avec insistance et avec les parties concernées.