R.N

Le Groupe pétro-gazier national “Sonatrach” et le Groupement chinois “CNTIC/LPEC” ont signé, jeudi à Alger, un contrat portant sur la réalisation d’un complexe de production de Methyl Tert-Butyl Ether (MTBE), un additif pour la fabrication de l’essence sans plomb, d’un investissement équivalent à 76 milliards de dinars (environs 500 millions de dollars) financé à 70% par la BNA.

Ce projet sera réalisé au niveau de la zone industrielle d’Arzew pour une capacité de production de 200.000 tonnes/an et entrera en production en 2025.

Cet investissement équivalent à 76 milliards de dinars (environs 500 millions de dollars) sera financé par la Banque nationale d’Algérie (BNA) à hauteur de 70% et la “Sonatrach” sur fond propre à hauteur de 30%.

A cet effet, une convention a également été signée, à la même occasion, entre “Sonatrach” et la BNA portant sur le financement du projet.

Ce projet entre dans le cadre du programme de développement de la pétrochimie inscrit dans le plan d’investissements à moyen terme de Sonatrach.

La cérémonie de signature des deux documents s’est déroulée au niveau du siège de la direction générale de Sonatrach en présence du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, du représentant de l’ambassadeur de Chine en Algérie, du P-DG de Sonatrach, Toufik Hekkar, du DG de la BNA, Mohamed Lamine Lebbou, ainsi que des représentants des deux sociétés chinoises.