Y. Zahachi

Le Directeur des services agricoles de la wilaya de Mostaganem a présidé, lundi, une journée d’études d’information et de sensibilisation sur la loi portant lutte contre la spéculation sur les produits agro-alimentaires. Cette journée à caractère pédagogique a été programmée à l’initiative du président de la chambre d’agriculture. Elle vise à vulgariser cette loi, adoptée pour lutter contre toutes les formes de spéculation. L’assistance, composée de responsables et de représentants de plusieurs organismes et institutions, a été marquée par présentation de plusieurs interventions se rapportant au rôle des services commerciaux dans la lutte contre la spéculation, le concept et dimensions de cette lutte ainsi que le rôle de la police judiciaire en termes de règles de procédure et d’enquêtes notamment à la position de la charia islamique sur le monopole et la spéculation. Dans le cadre des mécanismes de lutte contre la spéculation illégale, le président de la Chambre de l’agriculture a insisté sur la nécessité de déclarer tout produit agricole stocké qu’il soit destiné à la consommation ou à la commercialisation. Les participants ont unanimement convenu de la nécessité de lutter contre le phénomène et d’activer les textes de loi contre ce phénomène visant le stockage et la dissimulation de marchandises dans le but de créer une pénurie sur le marché ou une rupture d’approvisionnement. Pour sa part, le président de la chambre d’agriculture a apprécié les efforts déployés par les partenaires du secteur agricole visant à éclairer l’opinion publique. Il a souligné dans le sillage du contexte que la protection du consommateur est devenue un impératif à travers lequel se créent de bonnes conditions économiques et de stabilité sociale.