Roumaïssa Boualem rejoint Imane Khelif et Ichrak Chaïb en 8e de finale des Mondiaux féminins de boxe. La pugiliste algérienne a passé avec succès le premier tour du tournoi international en disposant de la Japonaise, Shinohara Hikaru, ce jeudi à Istanbul, en Turquie.

Jamais deux sans trois. Après les brillantes qualifications de Imane Khelif (63) et Ichrak Chaïb (66 kg), Roumaïssa Boualem (51 kg) leur a emboité le pas après avoir convaincu quatre des cinq juges (4-1).

Dimanche prochain, les trois boxeuses algériennes vont monter à nouveau sur le ring du centre sportif de Başakşehir en quête d’une place pour les quarts de finale. Khelif en découdra avec la Lituanienne Rozentale Beatris, Boualem aura fort à faire face à la Turque Cakiroglu Buse Naz, tandis que Chaïb croisera les gants avec la Coréenne Choi Honguen.

Par ailleurs, Fatiha Mansouri n’a pas réussi à faire comme ses compatriotes. Evoluant dans la catégorie des 48 kg, la quatrième algérienne engagée dans ce tournoi est passée à la trappe après avoir été dominée par la Vénézuélienne Cadeno Rojas Tayonis (5-0).