Les projets de raccordement des périmètres agricoles au réseau électrique traduisent une “forte volonté” dans l’engagement des hautes autorités du pays de relancer le secteur agricole et de l’accompagner vers l’efficacité économique escomptée, a indiqué vendredi à Adrar le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni.
Les pouvoirs publics ont pris à leur charge de consentir des investissements “très importants” pour concrétiser les programmes de raccordement aux réseaux d’électrification agricole, a affirmé le ministre au second jour de sa visite de travail dans cette wilaya, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou.
Présidant l’opération de raccordement au réseau d’électrification d’une exploitation agricole à Zaouiet-Kounta, M. Henni a fait savoir que la première phase de l’électrification des périmètres agricoles de la wilaya d’Adrar était à des taux avancés, et que les services concernés s’apprêtaient à lancer la deuxième phase de l’opération pour laquelle a été consacré un financement de 1,5 milliard DA. Ces efforts visent à réunir les conditions de développement du secteur agricole et d’amélioration de ses rendements, notamment en matière de cultures stratégiques, a-t-on souligné.
Au terme de sa visite de travail et dans la même commune, la délégation ministérielle a inspecté un espace public retenu comme site de collecte de la récolte céréalière des exploitations agricoles de la région.
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a mis l’accent, à cet égard, sur la nécessité de prise en charge par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) du transport de la récolte.
Les responsables de cet organisme ont, pour leur part, suggéré la conclusion de convention avec des transporteurs privés en vue d’assurer le transport de la récolte dans de bonnes conditions et de brefs délais.