Mokhtar. Ch

L’Ecole supérieure de l’administration militaire (ESAM) “moudjahid Akhamokh Hadj Moussa” relevant de la deuxième Région militaire, a organisé ce jeudi une visite guidée au profit de la presse locale de différents médias publics et privés pour faire connaître cette administration.
Cette visite a permis à la presse de s’enquérir de près sur les structures de formation, le rôle et les missions de cette école ancienne et connaître davantage ses structures pédagogiques et les différentes activités de formation et d’instruction.
A cette occasion, le commandant de l’ESAM, le général Gharbi Ahmed a souligné, ‘’que cette visite permet de faire connaître le travail de cette école et les conditions de sélection d’élèves-officiers, soulevant le rôle des médias en communiquant l’image objective de l’institution militaire, conformément aux directives du Commandement Suprême de l’Armée Nationale Populaire et à sa conviction de la nécessité de renforcer la relation Armée – Nation’’.
Parmi les conditions d’accès à l’Ecole supérieure de l’administration militaire, l’obtention d’une moyenne de 12/20 pour l’année scolaire en cours, notamment en mathématiques et économie et jouir d’une bonne condition physique.
L’ESAM vise également, à attirer des jeunes titulaires de diplômes universitaires (licence, master-ingéniorat) dans plusieurs disciplines, dont les sciences de gestion et de la finance, droit, sciences politiques, statistiques et planification, entre autres, souhaitant s’enrôler dans les rangs de l’Armée nationale populaire. L’ESAM adopte le système Licence-Master-Doctorat (LMD) dans la formation des élèves-officiers en activité, a-t-on indiqué, soulignant que la formation est renforcée par des stages bloqués ou pratiques au niveau des unités de combat terrestre, marine et aérienne et d’appui suivant le cursus de formation, ainsi que des visites d’études dans les structures militaires et les entreprises publiques économiques.
Les journalistes ont visité les différentes installations et espaces pédagogiques de l’École, notamment les salles de cours, le laboratoire des langues, la salle d’informatique et la bibliothèque équipée des moyens de communications modernes.
L’Ecole supérieure de l’administration militaire a été créée en 1968 à Beni Messous (Alger) et a été transférée au site actuel à Oran en 1975. Elle a été baptisée du nom du défunt moudjahid “Akhamoukh Hadj Moussa” en 2014.