Mokhtar. C

Le wali d’Oran, Said Said Saayoud a révélé que les travailleurs chinois en charge du chantier du complexe olympique de Belgaid dans la daïra de Bir El Djir, ont cessé de travailler à maintes reprises lors de la crise de la Covid-19, ce qui a impacté les délais de réalisation.
Néanmoins, a expliqué le wali, des dizaines de travailleurs chinois ont cessé de travailler prétextant qu’ils sont atteints de covid-19 de manière complaisante et frauduleuse. Rappelant que l’équipe médicale dépêchée sur le site a procédé à des tests PCR à tous les travailleurs chinois, et dont le rapport établi a révélé et démontré qu’il n’y avait pas de contamination.
Le chef de l’exécutif, indique dans ce sens qu’un total de 557 employés chinois ont subi des tests PCR, démontrant qu’ils ont fraudé pour ne pas travailler, alors que les responsables locaux n’ont pu communiquer avec les chinois qui refusaient de répondre aux questionnaires et les raisons qui les ont poussé à agir de la sorte.
Il est à noter que durant 2 ans de crise sanitaire liée au Covid 19, des dizaines de projets dont les entreprises chinoises étaient chargées à réaliser ont connu des retards contraignants.