M.H

L’écrivain algérien Yasmina Khadra (Mohamed Mouleshoume) a annoncé sur sa page Facebook la sortie d’une deuxième édition de l’adaptation son roman-phare « L’attentat » sous forme de Bande dessinée, chez Glenat, une maison d’édition française spécialisée dans les domaines de la BD, du manga, du comics et des beaux livres.
Le roman raconte la descente aux Enfers, d’un médecin d’origine palestinienne et bien intégré dans la société israélienne qui découvre qu’un attentat à la bombe a été commis par sa propre épouse.
La quête de la vérité permet à ce monsieur apparemment sans histoire de découvrir bien des aspects cachés de sa vie familiale. Sur cette même page Facebook, l’auteur de « Ce que le jour doit à la nuit », « Morituri », « le seigneur des agneaux » et d’autres succès annonce la parution de son prochain roman, intitulé «Les Vertueux», qui paraîtra aux éditions Mialet-Barrault chez qui il a publié également «Pour l’amour d’Elena».
Il s’agit, lit-on dans la couverture du roman, d’une histoire se déroulant à Oran durant la période coloniale. Yasmina Khadra, est consacré à deux reprises par l’Académie française, salué par des prix Nobel (Gabriel Garcia Marquez, J. M. Coetze, Orhan Pamuk).
Traduit dans une cinquantaine de pays, il a su toucher des millions de lecteurs. Adaptés au théâtre (en Amérique latine, Europe et Afrique) et en bandes dessinées, certains de ses livres sont aussi portés à l’écran (Morituri, Ce que le jour doit à la nuit, L’Attentat).
Ses fidèles lecteurs attendent avec impatience ce nouvel opus de l’enfant de Kenadsa, dans la région de Béchar, qui vit actuellement en France.