M. Leboukhi

Le service de traumatologie et d’orthopédie hommes du CHU Abdelkader Hassani de Sidi Bel-Abbès se trouve dans un état déplorable. La situation s’est empirée avec d’importantes fuites d’eau qui se sont infiltrées à l’intérieur des chambres des patients, suite à l’usure des canalisations, transformant ces lieux en une véritable piscine. « Cap Ouest » s’est déplacé, samedi soir, sur les lieux, après que les parents de patients aient alerté la presse pour exprimer leurs mécontentements face à cette situation. Sur place, nous avons trouvé les gardes malades occupés à vider l’eau à l’aide de moyens dérisoires. Ils ont exprimé leur mécontentement face aux conditions dans lesquelles vivent les patients en l’absence d’une intervention des autorités ni de l’administration de l’hôpital. Les gardes malades ont également signalé le manque de commodités comme les sanitaires se trouvant dans un état catastrophique et inutilisable, l’insuffisance des équipements médicaux et la prolifération d’insectes et rongeurs due au manque d’hygiène. Les patients et leurs gardes malades ont demandé l’intervention du wali pour résoudre ce problème de fuite et assurer de bonnes conditions de prise en charge de cette population. Cela intervient au moment où d’importantes sommes d’argent ont été allouées récemment pour renforcer l’hôpital d’équipements et réhabiliter de nombreux services, dont celui de traumatologie qui a bénéficié d’une enveloppe financière de 30 millions de DA.