R.N

Les interventions des agents de contrôle et de répression de la fraude relevant du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations ont donné lieu, durant les vingt premiers jours du mois de Ramadhan, à la saisie de 258,52 tonnes de marchandises impropre à la consommation selon un communiqué de la Direction générale du contrôle économique et de répression de la fraude. S’agissant du contrôle de qualité et de la répression des fraudes, 55.295 interventions ont été exécutées permettant la constatation de 8.268 infractions, l’établissement de 7.715 PV de poursuite judiciaire et la proposition de fermeture de 212 commerces. Par ailleurs dans le cadre des activités de contrôle économique et de répression de la fraude au niveau du marché national pendant la période allant du 12 au 21 avril en cours, les agents de contrôle et de répression de la fraude ont effectué 121.459 interventions qui se sont soldées par la constatation de 20.334 infractions et l’établissement de 19.207 procès verbaux. Ce bilan concerne nombre des domaines d’intervention dont le contrôle de la qualité, la répression de la fraude, le contrôle des pratiques commerciales et la lutte contre la spéculation illicite, ajoute la source. Les infractions enregistrées sont liées principalement au non respect des règles d’hygiène et de santé (43%), vente des produits impropres à la consommation (16%) et l’absence de l’autocontrôle (13%).

En termes de pratiques commerciales, il a été recensé 66.164 interventions donnant lieu à la constatation de 12.066 infractions et l’établissement de 11.492 PV de poursuite judiciaire outre la fermeture de 691 commerces.

Ces interventions ont permis de dévoiler un montant global non facturé de 1,385 millions DA et de saisir des marchandises d’une valeur de 177.986 millions DA.