Kaid Omar

C’est connu depuis des lustres, les tournois de football dans les quartiers d’El Bahia à chaque mois de ramadhan de chaque année, ont toujours suscité de l’engouement, de l’ambiance et l’occasion pour beaucoup de prospecteurs à la découverte de talents avérés qui pourront faire le bonheur de pas mal de clubs en panne de valeurs techniques. Cette année, ces tournois traditionnels de football de proximité organisés à travers les différents quartiers de la capitale de l’Ouest, prennent un cachet particulier, étant donné qu’ils ont été mis à profit pour promouvoir la 19e édition des jeux méditerranéens (JM), prévue dans la wilaya l’été prochain. Les habituels mordus de la balle ronde tout le long des localités du territoire de la wilaya 31 vivent un climat particulier. Des mordus gâtés par le lancement
de plusieurs tournois de football au niveau des stades de proximité dans différentes communes de la wilaya. C’est dire aussi que les préparatifs pour cette année ont débuté bien avant que de tradition, par le fait qu’Oran s’apprête à accueillir la 19e édition des JM-2022, un rendez-vous méditerranéen qui approche à grands pas (25 juin-6 juillet 2022), où plusieurs acteurs de la société civile tentent d’y mettre leur grain de sel en contribuant grandement dans l’animation des soirées ramadhanesques des sportifs oranais.
Et pour mieux illustrer un tel intéressement à la réussite de l’avènement des JM-Oran 2022, l’association “Manar El Bahia” a, depuis le début ramadhan, lancé une grande campagne de promotion des JM à partir des stades de proximité du quartier ”Felaoucène”, dans la commune d’Oran. Une cérémonie d’ouverture en présence de responsables de l’APC d’Oran ainsi que de l’APW ainsi que la présence de nombreuses figures de proue du football oranais, d’ex vedettes et stars à l’image d’anciens internationaux, Abdellah Mecheri, Mourad Meziane et Daoud Sofiane. Ce tournoi, auquel participent plusieurs joueurs actuels et anciens, est, selon ses organisateurs, “une occasion pour sensibiliser les jeunes oranais sur l’importance des prochains JM et les inciter à contribuer à leur réussite”. Il s’inscrit également, toujours selon la même source, “dans le cadre de l’application des orientations des pouvoirs publics portant sur l’accompagnement par la société civile de l’évènement sportif que l’Algérie organise pour la deuxième fois de son histoire”.

Les couleurs de la Méditerranée pavoisent les stades de proximité

Le stade de Mers El Kebir à près de 7 bornes du chef lieu de wilaya accueille à son tour, depuis avant-hier lundi, un autre tournoi de football regroupant une vingtaine d’équipes de quartiers dans une manifestation organisée et placée sous l’égide de l’APC de Mers El Kebir et la daïra d’Aïn El Türck, ce qui attire une grande foule. Au point où la localité de Mers El Kebir vit des journées mémorables durant ce mois sacré avec l’inauguration d’un riche programme d’activités sportives, artistiques et culturelles, prévu au niveau de la corniche oranaise dans l’optique de promouvoir de la meilleure manière possible la prochaine édition des JM, selon le chef de la daïra, Amar Melouk.
Un engouement sans précédent dans un climat bon enfant où, à titre de contribution, même Fethi Nourine, le champion algérien du judo suspendu depuis les précédents jeux olympiques de Tokyo par la fédération internationale de la discipline (FIJ) pour une durée de dix ans, s’est “reconverti” en footballeur en participant à ce tournoi. Satisfait des conditions d’organisation et émerveillé, notre fier champion affirme : “Nous sommes tous là pour encourager ce genre d’initiatives qui visent la promotion des JM. Cela dit, je promets à tous ceux qui suivent ce tournoi de me voir en finale (rires)”, a conclu Nourine.

El Bahia ouvre ses bras à la Méditerranée

Tous les autres stades de proximité oranais qui accueillent des tournois de football se sont mis à l’heure méditerranéenne, dans un seul élan, celui de la promotion de la messe sportive méditerranéenne, tous ornés de banderoles des JM. La fête est grandiose chaque soir, et l’ambiance est assurée au fur et à mesure que les compétitions atteignent un stade avancé. Les jeunes oranais profitent, du reste, de l’occasion pour joindre l’utile à l’agréable, en renouant avec les soirées footballistiques ramadhanesques, tout en créant une ambiance spéciale comme pour donner un avant-goût aux JM. Comme pour dire que la 19e Edition des Jeux Méditerranéens d’El Bahia est dores et déjà une réussite grâce au dévouement, à la mobilisation, à la contribution de toute la population oranaise, plus particulièrement sa jeunesse.