R.L

Un deuxième stage régional de formation des stadiers (surveillants de stade) a été lancé hier, en vue de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) qui se dérouleront dans la capitale de l’ouest du pays l’été prochain.
Organisé par l’Institut national de formation supérieure pour les cadres sportifs, la formation se déroulera pendant une semaine (du 27 au 31 mars) sous la supervision du Comité national de sécurité des JM.
Ainsi, 140 stagiaires représentant 14 wilayas de l’Ouest bénéficieront à la fois de cours théoriques et pratiques.
A cet égard, les encadreurs du stage ont décidé de réduire la durée de formation à une semaine au lieu de deux, comme cela avait été le cas “pour des considérations méthodologiques” lors de la première réunion de janvier dernier, ont-ils précisé.
Les encadreurs ont indiqué que le contenu de la session avait été revu “pour qu’il devienne en parfaite adéquation avec le côté pratique du stage”.
En plus de ces modifications, suite à l’affectation des stagiaires des centres d’Ouargla et Tamanrasset vers celui d’Alger, il a été décidé de réduire le nombre de centres régionaux concernés à quatre lors de la deuxième session de formation.
Dans une déclaration à l’APS, Yassine Syafi, directeur de la Direction de la jeunesse et des sports d’Oran (DJS), a souligné qu’une telle formation “est très importante en prévision de l’événement méditerranéen, voire même après, d’autant que les autorités concernées songent sérieusement à donner une forte impulsion à la formation des stadiers en prévision de leur future implication dans l’organisation de diverses compétitions sportives”.
M. Syafi a salué les “bonnes” conditions de la première session, ajoutant que le stage, qui est hébergé au niveau de l’Institut supérieur de formation des cadres sportifs, “mettra les étudiants dans les mêmes conditions, voire presque, dans la compétition, étant donné que cet institut dispose de plusieurs installations sportives, dont un terrain de football, une piste d’athlétisme et une salle omnisports.”
Le DJS a souligné que tout ces équipements permettront une bonne formation des stagiaires grâce aux cours dispensés par les professeurs de l’institut, les représentants des forces de sécurité et de la protection civile, précisant que la troisième et dernière rencontre sera nationale. Elle regroupera pas moins de 580 stagiaires de 58 wilayas à Oran en fin mai prochain, a-t-il ajouté.
Pour rappel, la prochaine édition des JM, un événement que l’Algérie abrite pour la deuxième fois de son histoire, est prévue du 25 juin au 6 juillet 2022.