Fakhreddine

Le commissaire de la 19e édition des Jeux Méditerranéens prévue à Oran du 25 juin au 5 juillet 2022, Mohamed Aziz Derouaz, a révélé que l’installation de Mourad Boutadjine au poste de directeur de la commission communication, médias et presse, en remplacement de Yassine Bourouila, a été motivée par l’absence de résultats concrets durant les 4 mois où ce dernier est resté à la tête de cette commission. Aziz Derouaz a expliqué que l’absence de résultats en terme de promotion des jeux méditerranéen d’Oran en 2022, l’a poussé à choisir l’ancien journaliste sportif Mourad Boutadjine pour donner une nouvelle impulsion au volet de la communication de cet événement sportif majeur, et mettre un programme spécial, visant à l’implication des médias à l’échelle nationale et Internationale. Le même responsable a rajouté que la ville d’Oran, qui accueillera les Jeux méditerranéens 2022 a été la cible de campagnes de désinformation, ce qui a obligé les organisateurs à composer une équipe de communication et d’information puissante pour contrer ce genre d’informations d’intox et promouvoir la ville d’Oran, avec la concurrence de différents secteurs et autres intervenants. A ce propos, le responsable de la commission communication, médias et presse relevant du comité d’organisation, Mourad Boutadjine a indiqué, lors d’une rencontre avec la presse locale, qu'”un riche programme a été établi par les organisateurs à cette occasion”. Il a expliqué à cet égard que “ce programme, qui débute dans l’après-midi du 17 mars par un rassemblement protocolaire au niveau de la place de Port Saïd au Boulevard de l’Armée de libération national (ex Front de mer), a été préparé par le Comité d’organisation en coordination avec les associations de la société civile”. Le programme en question comporte diverses activités artistiques et culturelles, a poursuivi Mourad Boutajine, citant l’organisation d’une caravane de 26 anciennes voitures, portant chacune un drapeau des 26 pays participants concernés par le rendez-vous méditerranéen, pour sillonner différentes artères et rues de la ville accompagnés par des troupes artistiques et folkloriques jusqu’à la place du 1er novembre au centre d’Oran. Par ailleurs, et concernant les installations sportives, le même responsable a révélé que le taux de réalisation des infrastructures est de 95 % alors que d’autres sont entrés en phase d’équipement, appelant dans ce sens les médias à se mobiliser pour l’objectif commun, celui de réussir la 19ème édition des JM 2022.