Fakhreddine

Sous le « Le digital au service du marketing territorial et urbain à l’ère des jeux méditerranéens d’Oran », la 1ere édition du Salon DIGIMACT (Mediterranean Digital Action) a ouvert hier ses portes au public professionnel au centre des conventions Ahmed Ben Ahmed. Cette manifestation, inaugurée par le ministre-délégué de la Numérisation, Hocine Charhabile, se tient du 5 au 7 mars enregistrant la participation de 45 exposants dont des startups algériennes et plusieurs grandes firmes internationales représentées en Algérie qui viennent proposer des solutions technologiques répondant aux besoins de l’événement.
Le ministre a indiqué que l’organisation de cet événement dans la ville d’Oran, intervient à quelques mois des JM 2022, une wilaya qui possède des capacités dans différents secteurs d’activité, amenant son département à encourager le secteur du numérique dans cette wilaya. « Nous voulons que cet évènement soit utile et pratique pour la ville d’Oran et à travers elle, toutes les villes d’Algérie. L’idée est d’offrir un évènement autour duquel gravitent des opérateurs économiques, des start-up et des universitaires qui peuvent offrir à la ville d’Oran et capitale méditerranéenne des solutions à des problématiques liées à un événement de cette envergure », a indiqué Omar Berkane commissaire du DIGIMACT et directeur d’Effectif-Événementiel organisateur du salon Digimact, ce qui constitue une véritable opportunité pour rencontrer des professionnels en mesure d’apporter une valeur ajoutée à un événement d’envergure internationale tel que les JM d’Oran 2022 ainsi qu’aux défis qui l’accompagnent. Cette manifestation se veut « une occasion pour découvrir les dernières tendances technologiques du moment et les solutions numériques proposées par les acteurs du digital, engagés pour accompagner et accélérer la transformation numérique en Algérie, Datacenter, plateformes de Cloud, intégrateurs d’infrastructure et de solutions Informatiques, intelligence artificielle et internet des objets, fournisseurs d’accès internet, opérateurs de téléphonie, banques et assurances (monétique), agences digitales, startups, développeurs d’applications mobiles et clubs scientifiques ».
Par ailleurs, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, présent à cette manifestation, a affirmé que son secteur porte une attention particulière au secteur du numérique, et encourage les idées innovantes, ajoutant que ‘La commercialisation de ces produits repose aujourd’hui sur le marketing de l’expérience, qui comprend tout le process en amont, sélection de la destination jusqu’au retour de celle-ci. Et ce qui constitue un maillon important dans l’organisation de cet événement, c’est l’infrastructure du secteur de la communication, notamment avec l’événement important que sont les JM d’Oran. L’élaboration d’un plan important a fait d’importants progrès, et son objectif est de permettre aux délégations, aux propriétaires et aux créateurs du contenu de réaliser leurs réalisations et d’être informés de tout ce qui est nouveau en Algérie.