Boualem Belhadri

L’association « Volonté et Espoir » des enfants diabétiques, établie à Benisaf, dans la wilaya d’Aïn Temouchent, active, sous la houlette de T.B. Karima, doctoresse de son état, à encourager les petits patients à pratiquer le sport, aussi bien à l’école qu’en dehors des établissements scolaires. L’activité physique est conseillée aux diabétiques car, elle favorise le bien-être et peut améliorer le contrôle de cette maladie chronique.
Inscrire son enfant pour pratiquer un sport de sa convenance n’était pas aussi simple pour les parents qui craignent les éventuelles complications menaçant leurs enfants.
Certains avaient besoin de prendre conseils de plusieurs médecins et professeurs de sport.
Les petits diabétiques ont trouvé au niveau de l’association « Volonté et Espoir », un espace non seulement divertissant mais aussi stimulant et encourageant pour la pratique du sport. Le Dr. T.B. Karima dira en substance que « l’activité sportive a une part importante dans la prise en charge de l’enfant diabétique. Trois séances par semaine et sans interruption sont indiquées dans ce pareils cas».
Quelles sont les adaptations de traitement à prescrire pour l’enfant diabétique désirant exercer le sport selon ses convenances ? L’équipe de suivi de l’association veille surtout à proposer des pratiques sportives pour éviter les hypoglycémies lors des entraînements. Ceci est, bien entendu, assujetti à un nombre de précautions habituelles à suivre dont principalement la diminution de la dose de l’insuline qui couvre la séance de l’activité physique et celle d’après.
L’association a fait sienne la devise « un corps sain, dans un esprit ». Même en étant diabétique, rien n’est impossible.