O. D et M.L

La ville de Tlemcen a célébré, mardi, la journée mondiale de la protection civile, qui coïncide chaque 1er mars de chaque année. L’événement a été fêté au palais de la culture Abdelkrim Dali, où ont été organisées de nombreuses activités, dont des « Portes ouvertes » mettant en exergue le rôle important de la protection civile dans la vie sociale et environnementale dans la gestion des différentes catastrophes ainsi que le matériel réservé aux interventions. Cette journée a été une occasion pour le grand public de découvrir ce corps dont sa noble mission de secours et d’aide aux citoyens en danger ou dans une situation de risque. Une grande exposition a été organisée au palais de la culture d’Imama permettant aux visiteurs de découvrir tous les types d’équipements modernes utilisés dans les différentes missions d’intervention depuis les accidents de la route, les accidents en haute montagne, les feux de forêts, les incendies de maison, les asphyxies par gaz, les inondations, les noyades, les accidents chimiques, industriels et biologiques et le service de la SAMU. Un bilan détaillé des activités de ces deux dernières années a été communiqué au public par un affichage détaillé et explicatif. On apprend qu’au cours de l’année 2021, il a été enregistré 27 interventions pour des cas d’asphyxie par le gaz permettant de secourir 75 personnes d’une mort certaine alors que 4 autres ont perdu la vie. Concernant les feux de forêts, les éléments de la protection civile sont intervenus dans 16 incendies ayant détruit 7 hectares. Durant la saison estivale, les pompiers ont effectué 465 interventions sur les plages surveillées sur lesquelles deux décès ont été déplorés. C’est au niveau des routes que les éléments de ce corps étaient très présents, suite à 1.474 accidents enregistrés l’année écoulée, faisant 30 morts et 1.645 blessés.