Mokhtar C

Des chercheurs historiens et de la société civile, ont lancé un appel pour l’adoption de manière officielle la commémoration de l’événement de la libération de la ville d’Oran du colonialisme espagnol, en célébrant la date du 27 février de chaque année. Le groupe socioculturel ‘‘Arsam Wahran’’, a organisé diverses activités pour célébrer ce 230ème anniversaire du 27 février 1792, pour la promotion de la ville d’Oran et son histoire, coïncidant avec l’avènement des JM 2022, a expliqué l’initiateur de ce projet, l’historien-chercheur, M. Ismail Benyoub, un événement ajoute-t-il marqué par la participation de l’organisation nationale du mouvement estudiantin et la société civile dans une première expérience du genre. Dans ce cadre, le Pr Mohamed Belhadj, a relevé l’importance de revaloriser le nom historique (Mohamed Othman El Kébir) par les autorités locales, et ne pas se contenter seulement de faire des baptisations sur des établissements scolaires.
La célébration de ce 230ème anniversaire, a été marquée par l’organisation de visites à divers sites historiques dans la commune d’Oran, dans un itinéraire comportant des symboles historiques et religieux, dont Sidi Mohamed Ben Aouda, Ifri au Planteurs, et la mosquée Talaba au mont Merdjadjou considérée comme un lieu de savoir et de résistance contre la colonisation espagnole.
Selon les historiens, cette région qui est restée sous l’occupation espagnole pendant 3 siècles (1509-1792), s’est caractérisée par une détérioration de la société locale à tous les niveaux, à cause des colonisateurs qui ont instauré famine, exécutions et vols systématiques des biens de la population.
Les organisateurs de cet événement, ont rappelé par ailleurs la nécessité de sauvegarder l’héritage historique de la ville d’Oran et sa promotion à l’occasion des Jeux Méditerranéens 2022. Cette célébration a été marquée, relève-t-on, par la présence de responsables locaux, des députés de l’APN, et des membres de l’APC et l’APW, la directrice de la Culture et plusieurs invités de plusieurs autres wilayas.