Fakhreddine A.

Les centres d’enfouissement techniques (CET) de la wilaya d’Oran, ont enregistré une augmentation sensible dans le volume des déchets hospitaliers. Cette hausse est due à la pandémie du Covid-19 qui a engendré une utilisation record des produits pharmaceutiques et ceux de protection comme les masques et les gants. A ce propos un responsable relevant de la direction de la Santé et de population (DSP), a révélé que « le volume des déchets hospitaliers est évalué de 2 à 3 tonnes par jour ». il a ajouté que « les hôpitaux et les opérateurs activant dans le secteur, seront dorénavant sommés de faire un tri sélectif minutieux des déchets hospitaliers, surtout les déchets évacués des services Covid-19, qui doivent être immédiatement incinérés ». Notre interlocuteur a poursuivi, « les citoyens sont appelés à faire preuve de responsabilité et ne pas jeter les déchets médicaux notamment les masques dans le même sac poubelle. Un geste simple qui peut éviter aux éboueurs d’être contaminés.».