Fatima B.

Bonne nouvelle pour les automobilistes, la sentence du retrait de permis de conduire ne sera plus effective à partir du 1er février de cette année 2022. La décision vient d’être prise conjointement par le ministère de l’intérieur des collectivités locales et de l’aménagement du territoire et celui des transports à l’issue d’une réunion tenue ce lundi 24 janvier. A la place du retrait de permis de conduire sera mis en place le système des points qui sauteront à chaque infraction grave qui aurait entrainé auparavant le retrait du permis de conduire. En attendant la mise en place de ce système, les contrevenants devront s’acquitter du payement d’une contravention pour pouvoir récupérer leur permis qui sera garder par le représentant de la loi ayant établi le P.V, policier soit-il ou gendarme, indique le communiqué cosigné par les ministères les transports et de l’intérieur. « Le contrevenant aura toutefois un délai de 45 jours pour régler la contravention et pourra circuler pendant 10 jours avec un document qui lui sera délivré par l’agent de l’ordre public », précise le même communiqué. En cas ou le contrevenant dépasse le délai de 45 jours pour payer la contravention il verra son montant doubler.
La décision des deux ministères de supprimer le retrait du permis de conduire, intervient suite à l’inefficacité de cette procédure dans la lutte contre les accidents de la circulation et les infractions graves au code de la route. En fait le retrait du permis de conduire n’a pas eu le résultat escompté, les accidents de la circulation n’ayant pas diminué depuis sont instauration, elles ont au contraire augmenté idem pour le nombre des blessés et des morts sur les routes.