Fakhreddine A.

L’étude menée par les services compétents relevant de la daïra d’Es Sénia, concernant le recours des familles exclus du dernier relogement des habitants du bidonville « El Sabkha » de la commune Sidi Chahmi vers le pole urbain Oued Tlélat, s’est achevée en faveur de 45 familles qui ont été finalement acceptés parmi 320 dossiers de recours déposés. Au total 275 dossiers ont été exclus pour des raisons de non compatibilité décelées après l’enquête menée par les services compétents de la commission des recours, notamment après consultation de la plateforme numérique nationale des bénéficiaires d’aides de l’Etat. Les enquêtes, apprend-on, ont relevé que plusieurs d’entre les auteurs des recours, ont bénéficié d’aides de l’Etat notamment des logements sociaux, ou l’aide CNL de 70 millions de cts, alors que d’autres ont été considérés comme des intrus qui se sont installés dans ce bidonville après le recensement. Parmi les dossiers rejetés figurent également ceux de personnes qui n’habitent ni le bidonville en question ni la commune Sid El Chahmi ni la wilaya d’Oran, s’agissant d’opportunistes. La liste des repêchées suite au recours, a été publié sur la page face book de la daira Es Senia et même celle de ceux recalés avec en mention le motif pour chaque rejet. Malgré la transparence de l’opération, il y a eu des protestations de personnes recalées, notamment celles dont le motif a été de ne pas habiter dans le bidonville ou d’y être nouvellement installé. Rappelons que le relogement de prés de 1000 familles du bidonville El Sebkha qui a été rasé dans sa totalité a été suivi d’une protesta et d’un campement de dizaines de familles exclues du relogement aux portes du siège de la daira Es Senia. Après l’affichage de la liste des familles repêchées suite aux recours celles exclues pour la deuxième fois, devront se rendre à l’évidence et se chercher un autre moyen de se loger. S’agissant du site du bidonville El Sebkha il sera transformé en lieux de détente et d’aires de jeux pour les enfants et leurs familles dans le cadre de la préservation de cette zone humide.