B.B

La situation épidémiologique dans la wilaya d’Aïn Temouchent préoccupe les autorités sanitaires et la commission de lutte, de suivi et d’évaluation de la Covid-19. Les dernières informations portées à la connaissance des médias locaux indiquent que les établissements publics de santé de proximité d’Ahmed Medaghri, Sidi Ayed, El Amria, Benisaf sont saturés. Plus de 150 personnes atteintes de la pandémie dont six placées en soins intensifs ont été enregistrées alors que des dizaines de personnes ne présentant pas des complications ou des insuffisances respiratoires ont reçu des protocoles de soins à suivre chez eux.
Les médecins ont constaté que les personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées. Elles représentent un taux de 98%. Par ailleurs, la commission de wilaya a souligné la nécessité pour les parents de faire respecter les gestes barrières de protection à leurs enfants scolarisés. La semaine passée, indique une source d’information, de forts taux d’absence d’élèves ont été enregistrés dans les établissements scolaires. Une enseignante d’école primaire a confié que seulement cinq élèves sur quinze se sont présentés en classe, hier dans la matinée. L’heure est à la prudence estime-t-on de sources médicales.