Linda Otsmane

Les habitants de la petite localité d’El Ayayda rattachée administrativement à la commune de Ain El Bia sont montés au créneau pour dénoncer le calvaire qu’ils endurent depuis plus de quatre jours. En effet, les perturbations enregistrées sur les réseaux électriques de l’agglomération a fait que des centaines de foyers sont dépourvus d’électricité en cette période hivernale. « En plus du marasme du manque de développement dont souffre notre localité, nous sommes contraints de rester chez nous afin d’éviter des éventuels incidents pouvant découler de ces coupures, comme les vols ou encore les agressions. Cette situation a fait que les ruelles du village se vident très tôt. C’est le moment que choisissent les voyous pour perpétrer certains actes d’agressions contre des citoyens isolés », dira un habitant. Selon les villageois, ces coupures brusques influent négativement sur les appareils électroménagers. Notons, par ailleurs, que la partie basse de la commune souffre depuis plus d’une semaine des coupures intempestives d’électricité. Les commerçants ne cessent de manifester leurs désagréments vis-à-vis de cette situation de crainte de voir leurs produits périssables se perdre. « L’entreprise concernée doit nous informer au préalable des délestages, opérations de maintenance ou autre, afin qu’on prenne nos dispositions, surtout que n’on est contraints de respecter les directives de la direction du Commerce quant aux conditions de la préservation des gâteaux traditionnels », estiment- ils. Par ailleurs, nous apprenons également que d’autres communes du côté Est de la wilaya souffre depuis quelques jours des perturbations fréquentes en matière d’alimentation en énergie électrique. Et pour cause cette région encline à des coupures itératives d’électricité. N’ayant aucune information, ni explication de la part de la Sonelgaz, la population des communes d’Ain El Bia, Arzew, Gdyel et Béthioua, manifestent leur colère vis-à-vis de cet organisme qui devait au moins témoigner du respect à ses clients en les informant des éventuelles pannes ou même d’interventions. Selon une source bien introduite au niveau de la municipalité de Ain El Bia, « Les dernières perturbations de cette matière énergétique ont suscitées le mécontentement des commerçants de la commune qui se sont rassemblé devant l’antenne Sonelgaz d’Arzew pour revendiquer des indemnisations suite aux importantes pertes matériels engendrées par ces coupures ».