Chahmi B.

Face à l’état d’insalubrité alarmant dans le quel se trouve les quartiers de la ville d’Oran, les responsables locaux sont obligés de réagir, afin de redresser la barre. Dans un premier pas, une réunion s’est déroulée, avant-hier, au siège du cabinet du P/APC d’Oran avait comme ordre du jour, l’amélioration de l’espace environnemental de la ville d’Oran, et ce en présence du chef de la daïra, du P/APC d’Oran, des élus et cadres communaux.
En effet, les directeurs des délégations communales ont tous exposé leurs doléances pour guérir ce mal qui n’a que trop duré dans le but d’assurer le nettoyage et l’entretien de la plus grande commune d’Algérie. « Pour une ville propre, notre objectif est d’améliorer l’espace environnemental mais sans moyens matériels ce sera très difficile ».
Le chef de daïra tout comme le P/APC paraissent confiants quant à cette initiative et ont fait savoir que tous les moyens matériels et humains vont être mobilisés pour mener à bien l’opération parrainée par la tutelle.
Il est indéniable de préciser qu’en application des instructions du ministère de l’Intérieur, il a été procédé au lancement de plusieurs campagnes de nettoyage qui ont été organisées dans plusieurs quartiers oranais chaque jour et pendant une semaine de 9h à 16h. De plus, des agents, camions, balayeuses et camions-citernes ont été mobilisés à cet effet.
Des tonnes de déchets ménagers accumulés sur les balcons, les terrasses et dans les cages d’escaliers ont été sortis pour faciliter la collecte et le transfert aux centres d’enfouissement technique (CET).
La campagne est donc lancée, pour rendre à Oran sa splendeur d’antan, pour cela, il faut maintenir les endroits propres en respectant l’environnement et les lieux de décharge mis en place par l’APC.