Adel Mohamed

La Direction de la Santé d’Oran a augmenté la capacité d’accueil des établissements hospitaliers qui prennent en charge les cas positifs au Covid-19, en l’occurrence les hôpitaux El Kerma et Sidi Chahmi dont la capacité a atteint les 82%. Cette décision vise à assurer la bonne prise en charge des citoyens qui sollicitent ces hôpitaux spécialisés dans la lutte contre le Covid-19. En plus de ces établissements, la DSP a décidé d’équiper 14 polycliniques, dont une spécialisée dans le traitement des femmes atteintes de Covid-19 au niveau de la maternité « Fatima Tazi » au quartier des Amandiers. Cet établissement dispose de 30 lits équipés notamment en oxygène et deux lits de réanimation. Les autres EPSP sont situés à Oued Tlélat, Ain al-Turck, Gdyel, Arzew, Béthioua, Misserghine, Boutlélis, Ben Daoud à M’dina J’dida, le quartier des martyrs (Zraâ), Emir Khaled (Toro), Es-Sénia, El Karma, Sidi Chahmi et Sidi Maârouf.
Il est à noter que ces établissements de santé de proximité (EPSP) accueilleront les cas présentant les symptômes du virus, pour gagner du temps et alléger la pression sur les grands hôpitaux. Par la suite, la personne malade est soumise qui sera testée positive, reçoit un traitement pour se confiner à domicile.