M.L

Les régions du sud de Sidi Bel Abbès connaissent ces derniers temps une flambée des prix des matériaux de construction. Le fer de type 12 est proposé à plus de 10.000 dinars le quintal et celui de type 6 atteint les 12.000 dinars le quintal, alors que le sac de ciment a pris son envol au grand dam des autoconstructeurs notamment ceux réalisant des projets d’habitat rural. Cette situation a entraîné une paralysie de nombreux chantiers. Face à cette situation, des habitants, touchés par cette tendance inflationniste, ont saisi les autorités concernées pour trouver des solutions à ce phénomène, qui soulève de nombreuses questions sur les raisons de cette hausse inexpliquée des prix de ces matériaux qui ne sert que les intérêts des revendeurs et des intermédiaires qui n’hésitent pas à imposer leur diktat pour s’enrichir davantage.