B.B

Conformément aux orientations du ministère de l’agriculture et du développement rural (MADR), la chambre nationale de l’agriculture (CNA) a mis en œuvre un programme de formation, toutes filières confondues, au profit des agriculteurs, des céréaliers, des arboriculteurs, des éleveurs, des maraîchers, des agents de prévention de risques professionnels, des tailleurs, agents de traitement, des réparateurs en machinisme. Ce programme, initié pour les mois de janvier et février courant, concerne les wilayas de l’ouest et du sud-ouest du pays. Les agriculteurs d’Aïn Temouchent et leurs agents œuvrant dans leurs exploitations sont concernés par les thèmes de formation relatifs à la conduite de l’alimentation de vache laitière, les maladies et ravageurs du Colza, la conduite de la reproduction des vaches laitières, le greffage chez les maraîchers. L’institut de technologie des moyens agricoles spécialisés (ITMAS), d’Ain Temouchent, a été retenu pour assurer ces formations. L’établissement prend, à longueur d’année, la prise en charge des agents techniques et des techniciens en agriculture. Autres professionnels se sont inscrits également dans les modules relatifs à la taille du vignoble, la lutte contre le rongeur blanc qui fait un grand ravage ces derniers temps, la création et la conduite d’un verger arboricole et l’initiation à l’agriculture biologique. Avec la rareté de la main-d’œuvre spécialisée, ces formations peuvent être des solutions qui, tant soit peu, apporteront une amélioration qualitative des conditions de travail et une contribution significative en matière de production et de rendement.