M.L

Le doyen des imams de Sidi Bel-Abbès, a été accompagné samedi à sa dernière demeure en présence des autorités locales, d’hommes de culte et d’un grand nombre de fidèles et de citoyens. Disparu à l’âge de 100 ans, le défunt, un des érudits de la wilaya, a consacré sa vie au service de la religion et de son pays en tant que moudjahid. Membre de l’Association des ulémas durant la période coloniale, il a pris part au combat libérateur durant la révolution de Novembre 1954. Après l’indépendance, le défunt a contribué à la formation de nombreux imams et hommes de culte comme il a contribué à la transformation de l’ancienne église, située au centre-ville, en mosquée, en 1972. Il a assuré la mission de l’imamat jusqu’à son départ à la retraite.