Boualem Belhadri

La Caisse régionale de la mutualité agricole (CRMA) d’Aïn Temouchent vient de signer une convention-cadre avec l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE) en vue d’accompagner les professionnels du secteur de l’agriculture et de couvrir l’assurance des activités de ces derniers. A Aïn Temouchent, le tissu des micro-entreprises du secteur de l’agriculture se développe ces derniers temps. Les filières de l’arboriculture, de la viticulture, de l’élevage, de l’apiculture, de la pisciculture, de l’oléiculture et de la production laitière, le machinisme sont très sollicitées par les porteurs de projets. Les équipes de la CRMA assurent l’information des entrepreneurs sur les formules d’accompagnement proposées en matière de prévention et de gestion des risques. Depuis que la banque BADR assure les prestations liées à la finance islamique, l’engouement des professionnels aussi bien de la pêche que de l’agriculture, est de plus en plus grand. Par ailleurs, le président de la chambre locale de l’agriculture, M. Bellemou, avait, la semaine passée, invité les professionnels de son secteur à saisir les opportunités offertes par la CASNOS pour régulariser leurs situations relatives aux cotisations non payées avant le 31 janvier 2022. Cet appel trouvera sans aucun doute un écho favorable. A l’heure actuelle, pas moins de 250 assurés endettés se sont présentés pour solliciter des échéanciers de paiement.