Chahmi B.

Devant une assistance record s’est déroulée l’installation du nouveau P/APC d’Oran M. Amine Allouche, et ce, en présence du wali d’Oran M. Said Sayoud, du chef de daïra M. Mourad Rahmouni, du nouveau P/APW Mohamed Chalabi et de l’ex- maire M. Noureddine Boukhatem, ainsi que des députés et autres membres de la société civile. A signaler la présence d’une vingtaine de concessionnaires des camions de nettoiement à l’extérieur du siège du cabinet du P/APC d’Oran. Le wali d’Oran a offert l’écharpe au nouveau P/APC d’Oran lui souhaitant dans son large discours un bon courage. Il faut dire que le premier responsable de l’exécutif de la wilaya a été furieux en apprenant que les créances de la plus grande commune d’Algérie et la plus riche, soient de l’ordre de 400 milliards.
« Ce n’est pas normale et j’ai déposé une plainte pour qu’une enquête soit menée et qu’on fasse la lumière sur cette affaire », a dit le wali. « La nouvelle assemblée a du pain sur la planche mais nous sommes toujours là pour l’aider en cas de besoin » a dite la wali. M. Amine Allouche, dira pour sa part que « l’assemblée est composée de 43 élus qui seront proches et à l’écoute du citoyen oranais » ajoutant, « Je suis un homme de terrain ». La nouvelle assemblée populaire communale composée de 16 sièges du MSP, 14 sièges du Front El Moustakbal et 13 du RND.