R.N  

Des tentatives d’introduction de plus d’une tonne de kif traité, via les frontières avec le Maroc, ont été déjouées par des unités et détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) au cours de la période du 8 au 14 décembre, indique mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). « Ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité au niveau des territoires des 2e et 3e Régions militaires, 13 narcotrafiquants et ont déjoué des tentatives d’introduction de quantités de drogues, via les frontières avec le Maroc, s’élevant à 11 quintaux et 25 kilogrammes de kif traité », lit-on dans ce communiqué. Par ailleurs, 18 autres narcotrafiquants ont été arrêtés en leur possession 59 kilogrammes de la même substance et 34.800 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations exécutées à travers les autres Régions militaires. Les Garde-frontières, de leur côté, ont déjoué des tentatives de contrebande de quantités de carburants s’élevant à 13.306 litres à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Bordj Badji Mokhtar et Tindouf”. Dans un autre contexte, les Garde-côtes “ont déjoué, au niveau de nos côtes nationales, des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 52 individus à bord d’embarcations de construction artisanale, alors que 87 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à In Amenas, Tlemcen, Naâma, Adrar et El-Tarf”, indique encore la même source.